Archives

La Citadelle de Vauban

Notre animateur Augustin nous a fait découvrir l’histoire de la Citadelle de Vauban. 

Son histoire commence au Moyen-âge avec les moines qui construisent une forteresse pour défendre l’île contre les pirates jusqu’à Vauban chargé par Louis XIV de construire des fortifications.

La citadelle a également servie de prison. Les « empoisonneuses » y ont été emmurées sous Louis XIV. 

Sur le´chemin du retour,  nous nous sommes arrêtés à Haute-Boulogne

 C’est un ancien bagne pour enfants qui sera bientôt restauré en musée,  salle d’expositions.  

Quelques photos expliquent la vie des enfants dans cette colonie pénitentiaire qui a fermé en 1977. 

La soirée jeux

Hier soir nous avons joué à des jeux comme : 007, shi fu mi, bataille de regard, les 21 bâtonnets, près du mur, le flamants rose, bataille de pouces chinois, barbichette , puissance 4, ni oui ni non…

L’objectif était de récolter des billets pour bâtir notre île. C’était la plus remplie qui faisait gagner son équipe.

En tout cas c’était super !

 

 

Le rituel du matin

Le matin, les accompagnateurs viennent déposer un phare dans la chambre, c’est le signal pour se lever.

En se levant, nous nous habillons avec le CCP (chaussons, chaussettes, pulls) qui sont préparés le soir avant de se coucher.

Au petit-déjeuner on commence par prendre notre plateau après avoir fait la queue. On se sert en vaisselle puis en nourriture. Les propositions sont variées : céréales, raisins secs, tartines ou biscottes, compote et fromage blanc. On peut aussi choisir de prendre du sucre, du beurre (demi-sel ou doux), de la confiture, du miel, du lait chaud ou froid, du jus de pomme, du jus d’orange…

Après avoir terminé notre petit-déjeuner nous pouvons aller jouer dans la salle de jeux ou lire dans le salon de la bibliothèque.

Quand tout le monde a pris son petit-déjeuner, les animateurs nous regroupent dans le salon pour nous dire le programme de la journée. Puis on part s’habiller et faire notre toilette.

Le petit-déjeuner est super bon !

La soirée crêpes et conte.

Mardi soir, c’était une soirée crêpes et conte.

Nous avons pu choisir les garnitures que nous voulions dans une galette et dans une crêpe. Elles étaient très bonnes.

Ensuite, nous avons rencontré « Cheveux bleus » le Pirate.

Il nous a raconté l’histoire de Louison et Louisette et de Dame du Vent.

Le fils de Dame du Vent a détruit leur maison. Ils ont tout perdu. Louison doit aller rencontrer Dame du Vent, la sorcière.

Louison n’est pas très malin et doit aller plusieurs fois voir la sorcière car il se fait voler tous les objets qu’elle lui donne pour l’aider.

C’était une super veillée !

Belle-Ile, jour 2. De Sauzon au Phare des Poulains.

Nous avons commencé notre promenade à Sauzon. C’est une commune où les maisons sont colorées. Les marins peignaient les maisons avec les peintures de leurs bateaux.

Sur le sentier, Augustin nous a parlé des fleurs de Belle-Ile. Certaines sont des espèces protégées.  Il fallait donc bien marcher sur le chemin pour ne pas les abîmer.

Nous nous sommes arrêtés sur des plages, certains ont ramassé des galets, des coquillages. 

Nous nous sommes arrêtés dans une pinède.

Le chemin était parfois escarpé. Nous avons pris notre temps, ce qui nous a permis d’observer la nature, les oiseaux : les goëlands, les cormorans, les fous de bassan.

Nous avons terminé au phare des Poulains : c’est le dernier phare à être automatisé.

Nous avons bien aimé cette promenade mais nous avons eu mal aux pieds.

 

Belle-Ile, jour 1

Ce matin, nous sommes partis de St Colomban à 6 heures.

Arrivés à Quiberon , nous avons pris le bateau pour Belle-Ile. Nous sommes sortis à l’extérieur du bateau. Nous avons trouvé Belle-Ile très belle en arrivant dans le port du Palais.

Il nous restait ensuite un peu de car pour rejoindre le centre « La Châtaigneraie ».

Nous nous sommes installés dans les chambres. Nous avons rencontré nos animateurs : Augustin et Lauréna.

Après un bon déjeuner, Claire, l’intervenante cinéma, nous a expliqué le projet de la semaine. Ensuite, nous avons tous passé un casting dans la salle de théâtre.

C’est une superbe première journée !

En route vers Noël à l’école Saint-Louis.

Samedi 11 décembre, tous les élèves de l’école Saint-Louis sont allés à l’église pour participer à une célébration de l’Avent. Ils l’avaient préparée avant en classe, avec leur enseignant et les catéchistes,  afin d’apprendre à connaître Saint-François d’Assise qui a aidé , en son temps, les plus pauvres.

Les familles avaient été invitées également à faire une action de partage avec les plus démunis. Ainsi, samedi matin, il y a eu une collecte de jeux pour le Secours Populaire. Merci à tous ceux qui ont contribué à cette action.

Au cours de la matinée, chaque classe est allée à le rencontre du Père-Noël présent sur la cour de récréation pour lui dire un petit mot ou faire une photo. Les parents de l’APEL ont offert un chocolat chaud et une pochette surprise à chaque enfant. Merci à eux pour leur volonté de faire de cette matinée , sans un marché de Noël habituel avec les familles, un moment de joie pour tous les écoliers de Saint-Louis!

Nos expériences avec le blob.

Tout d’abord : qu’est-ce qu’un blob ?

Pour répondre à cette question : ci-dessous le lien vers l’article « un jour, une actu » d’octobre 2019.

Découvre le blob, une créature ni animale… ni végétale !

En collaboration avec le CNRS, le Centre national d’études spatiales (CNES) a proposé à 4 500 classes de conduire des expériences avec un « blob ». Les mêmes expériences ont été menées sur la station spatiale internationale par l’astronaute Thomas Pesquet. 

Voici le compte-rendu de notre semaine d’expériences : 

Jour 1

Nous avons « réveillé » les sclérotes ce matin. C’est à dire que nous avons posé les blobs endormis sur une gélose (de l’agar agar mélangé avec de l’eau) et nous les avons humidifiés.

Nous les avons mis dans une boîte car ils n’aiment pas la lumière.

Nous les avons surveillés toute la journée.

En laboratoire, le blob mange des flocons d’avoine.

Nous avons donné des flocons d’avoine « Quaker » à 4 blobs.

Et des flocons d’avoine bio au numéro 5.

Normalement ils préfèrent les Quaker car les blobs que nous avons reçus sont de souche américaine !

Jour 2 

Nous avons coupé un blob en deux. Celui qui était bien réveillé

Nous avons donc blob 1A et blob 1B.

Ils ont eu droit à une nouvelle gélose chacun dans leur boite de Pétri personnelle ainsi que des flocons frais !

Jour 3

On continue de « jouer » avec nos blobs !

Jour 4 

Nos blobs continuent de vivre leur vie dans notre classe.

Nous leur avons lancé plusieurs défis.

Nous avons mis du colorant bleu sur l’un et du jaune sur l’autre. Nous pensons trouver un blob vert quelques heures après.

À un autre blob nous avons proposé plusieurs aliments : flocons d’avoine, chocolat, pomme et un petit bout de cookie maison. Là aussi on verra lundi ce qu’il a préféré…

Blob : retour à la case départ ?

Nos blobs ont vécu dans le noir et sans nouveaux flocons d’avoine durant tout le week-end.

Notre expérience avec des colorants n’a pas fonctionné. Cela fait partie du jeu.

Le blob a visiblement aimé notre cookie et le chocolat.

Ensuite, nous avons effectué des prélèvements afin de « rendormir » les blobs, d’en faire des sclérotes

Clap de fin !

Pour être certains d’avoir réussi nos sclérotes, il faudra attendre quelques semaines mais elles semblent avoir pris le bon chemin.